top of page
Podium beige

Votre article

Le vélo, c'est fatigant !



-      « Désolé, je ne sors pas aujourd’hui, j’en ai plein les pattes ! »

-      « Qui en fait le moins est souvent le plus fatigué » proverbe français

-      La fatigue : « C’est plus ce que c’était ! »

De plus, le cyclisme traîne encore l’image de ces « forçats de la route ».

Alors pourquoi ajouter « une couche » à la fatigue au travail et à la charge mentale de la vie sociale et familiale ?

Peut-être, tout simplement, parce que vous êtes soucieux de votre forme et de votre santé, en général. Bonne idée, même si c’est fatigant … ! Dans ce cas, il s’agit d’une fatigue librement consentie, pour se vider la tête et s’aérer les neurones.


Mais quel serait le meilleur menu hebdomadaire ? Du vélo, mais pas que … :


-       2 sorties vélo dans la semaine

  • Une sortie longue (au moins 2 heures) à allure modérée, avec léger essoufflement 

  • + une sortie courte (1h) avec quelques accélérations.

-      Une sortie en marche active, ou course à pied ou encore de la montée d’escalier

-      Une séance de gym (renforcement musculaire, gainage, étirements …

-      Et jamais plus 1h30 assis. Penser à la pause escalier !

 

En quoi consiste cette « pause escaliers ?


Si les écrans vous incitent à la sédentarité, il suffit de faire une pause marche ou, mieux, escalier toutes les 1h30. Cela consiste à se lever de sa chaise et de monter, puis descendre 1 étages 2 ou 3 fois avant de reprendre sa posture assise. Cela réduit le risque de problèmes cardiovasculaires.

 

Le secret :

Fatiguer le muscle sans fatiguer le cœur.

Comment est-ce possible ?

Par exemple, à vélo, lors de la séance courte, après un échauffement, faire quelques accélérations franches avec grand braquet. 10 secondes, pas +, mais de type sprint. Entre 10 et 15 fois avec, à chaque fois un temps de récupération important afin de ne plus être essoufflé.



Comments


Une actualité à communiquer ?

bottom of page